avec quoi ?

D’abord deux trikes; mais, c’est quoi qu’est-ce que ça…?

 

Le plus simple serait de dire que ce sont des vélos, mais ce serait sans doute trop simple.

Plus précis déjà c’est « tricycle couché », donc trois roues, deux devant et une à l’arrière, ce qui assure une stabilité hors pair. La position couchée, est vraiment très très relax, pas d »appuis sur les mains et aux fesses comme à vélo, les cervicales peu sollicitées, le dos bien calé, une vision dégagée, plutôt vers les cieux que vers le bitume. Obligé de pédaler pour ne pas s’endormir Cool.

Que demander de plus?

Côté performance, ou plutôt côté rendement, le trike est sans doute moins rapide que le vélo, mais je le rappelle ce n’est pas un vélo, sa destination (philosophie?) n’est pas la même.

Malgré une position plus aérodynamique, trois roues au sol traînent  plus que deux (logique)…

Cependant, l’effort est bien mieux géré, et cette perte de rendement est compensée par une endurance nettement accrue et une souffrance musculaire bien moindre qu’à vélo traditionnel. Pour preuve, le lendemain d’une bonne sortie, nous ne ressentons quasiment aucunes courbatures.

Voici une photo de mon trike, c’est un « Catrike modèle Speed », celui de Lylli est de la même marque, cependant elle a choisi le « Road », un peu moins radical, mais ils se ressemblent beaucoup.

Ils sont équipés de transmissions type VTT , pour le Speed, 26/36/48 et une casstte 11/32

le Road est en 22/32/44 et 11/32 aussi. Avec des roues de 20′ à l’arrière nous passons sereinement toutes les côtes.

dscn0381.jpg

Puisque je vous parle de ce qui roule, nous utilisons aussi une remorque. nous l’avons achetée sur ebaye, neuve et à un prix très nettement inférieur aux modèles couramment proposés sur le net ou chez les revendeurs locaux. C’est donc une « Cargo II », elle pèse dans les sept kg, roues de 16.

Pour le moment, rien à signaler, elle remplit bien son office.

dscn04341.jpg

De plus, les deux trikes sont équipés de sacoches, modèles de base, voire très base pour une paire qui commence déjà à partir en brioche. A suivre.

 

La tente, c’est une qui se jette en l’air et qui est sensée retomber toute prête avec un café fumant à côté. Bref la tente Décathlon 2 secondes à ouvrir et 45 minutes à replier.

Mais non, c’est pour faire la mauvaise langue, en 5 minutes elle est dans son sac, faut piger (et retenir) le truc. Comme c’est une trois places, c’est Byzance pour deux, il reste de la place pour entasser plein de choses. Elle est un peu lourde, dans les 3,8 kg, mais surtout elle condense énormément. C’est vrai qu’il ne faisait pas chaud en cette fin de mois de mars, à peine 3° la nuit, le phénomène de condensation en a sans doute été amplifié. Elle est aussi un peu chiante à transporter,  au dessus de la remorque, tenue avec un tendeur et avec les sangles de sa housse passées dans celles de la remorque. Bref, pas très pratique.

dscn04331.jpg

 

Les matelas auto gonflants, alors là, c’est le top. Pour bien pédaler, il faut bien dormir. Donc nous n’avons pas lésiné, surtout sur le poids, 2,3 kg pièce. Ah oui, quand même!!!

Et oui, c’est un choix,  197 cm de long, 67 de large, et 7 d’épaisseur.  Nous ne regrettons pas une seconde au vu du confort procuré par ce matériel.

Pour compléter, drap de soie, couette 400 g/m², petite couverture en polaire, taies de traversin dans lesquelles nous enfournons une veste polaire.

 

J’allais oublier, un réchaud « Primus express » pour faire le café, entre autre. Il est puissant et donc donne des temps de chauffe courts.

dscn04161.jpg

 

La cafetière, italienne, s’il vous plaît..!

dscn0472.jpg

 

 

Voilà pour le principal, bien qu’en cyclo camping, tout soit principal, puisque le principe est de ne conserver que l’essentiel, pour les cuisses, mais aussi pour la tête.

Je peux donc ajouter une trousse à outils, qui nous a peu servie pour cette première sortie (tant mieux).

Une trousse à pharmacie, idem.

Une trousse de toilette, qui elle a bien servie vous vous en doutez. Le plus difficile a été de trouver des petits contenants afin de ne pas s’encombrer de grands flacons.

Des vêtements de rechange et pour le soir.

Un appareil photos.

Un jeu d’échecs, qui n’a pas servi.

Des « Camel bag » pour boire en roulant, ce qui semble être très important.

dscn04031.jpg

 

Voilà, finalement peu de matériel, pour beaucoup de plaisir, j’oserai même dire, de bonheur…

Il semble que la perfection soit atteinte non quand il n’y a plus rien à  ajouter, mais quand il n’y a plus rien à  retrancher.

(Saint Exupéry)

 

 

 

Publié dans : Non classé |le 3 avril, 2009 |8 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

8 Commentaires Commenter.

  1. le 4 avril, 2009 à 18:16 Jérôme écrit:

    incroyable vos biclous, j’ai hâte de découvrir la suite de vos aventures. C’est pas trop chaud sur les routes par rapport aux voitures??? Sinon j’ai cliqué sur une annonce Google, ça amortira un peu le coût du matos, je sais c’est pas très classe mais bon…
    bizzz @+

  2. le 5 avril, 2009 à 9:38 lyllibruno écrit:

    lâchez vous…..!

  3. le 5 avril, 2009 à 10:54 Nagahia écrit:

    Super idée le blog.
    Bientôt un périple jusqu’en Alsace ? Vous pouvez aussi je pense jeter un coup d’oeil sur le site de la fédé de cyclotourisme. Cet été le rassemblement se fait dans le Nord. C’est plein de vélos partout, et les bizarres sont aussi les biens venus.
    A +
    Bizzzzzz

  4. le 5 avril, 2009 à 19:12 lyllibruno écrit:

    Quelle chance, du monde qui nous lit… :o )

    @ Jérôme; Pour la gestion des voitures, pas de problème, de derrière les automobilistes nous prennent pour des handicapés et passent très au large.
    C’est quoi ce clic sur un truc google Jérôme. Ca peut rapporter gros???

    @ Katy; Pour l’Alsace, c’est pas pour demain, mais dès que nous avons le nombre de jours suffisants, pourquoi pas, cet AM nous avons fait 70 km, ça te laisse voir le temps qu’il faut pour monter à Than.

  5. le 12 avril, 2009 à 13:44 blandine écrit:

    hi hi hi
    trop bien votre blog !!
    bonne continuation !!
    puis bonne route aussi !!
    bisous

  6. le 13 avril, 2009 à 10:45 Jérôme écrit:

    Y’avez une pub Google en bas de la page d’accueil, si qq clic dessus ça rapporte des sous à Google mais aussi à l’hébergeur du blog si tu souscris à l’offre gratuite, si tu souscris à l’offre payante (Blog Premium 5 euros par mois) c’est toi qui touches. C’est ainsi que certains blogueurs gagnent très bien leur vie. Une seule condition, avoir des centaines de visiteurs par jour… Quel chance d’avoir des pistes cyclables en Savoie et des routes entretenues (département de riches), ici dans la Loire c’est la misère, pas de pistes cyclables et des nids de poules.
    Bon courage…

  7. le 26 juillet, 2009 à 1:10 titi écrit:

    pour info la remorque cargo II fait 10kg .

  8. le 26 juillet, 2009 à 10:04 lyllibruno écrit:

    Bjr Titi,

    j’avoue ne pas l’avoir pesée, et ne plus me souvenir d’où me vient cette information.
    Petit complément, j’ai changé les pneus pour des « routes », enfin, c’est ce qui s’en rapproche le plus pour des roues de 16″.

    À+

Laisser un commentaire

Gite du Fresne |
site Créa-Tif du lycée Andr... |
ichbincarole |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CLUBFREEDOM ET REVOLVINGTRAVEL
| Sage-femme au Poste de sant...
| Aventure Libanaise